Le gouvernement va proposer une application numérique pour gérer son identité

TousAntiCovid, la dernière application numérique lancée par le gouvernement, sera bientôt secondée par une autre plus avantageuse. C’est ce que laisse comprendre le décret publié ce mardi 26 avril. D’après les dispositions de ce décret, l’identification des Français sera désormais numérisée. Cette possibilité passe surtout par la mise en place d’une application dont le fonctionnement sera associé à la nouvelle carte d’identité. Avant la mise en ligne de l’application, découvrez tout sur ce nouveau projet du gouvernement.

Les dispositions générales liées à l’application numérique en cours de développement

Permettre aux Français d’avoir accès aux services publics et privés en ligne avec leur CNI, c’est le but de ce décret. Depuis le 26 avril, le Premier ministre français et son homologue de l’intérieur planchent ensemble sur ledit projet.

À l’issue des travaux, les utilisateurs de la nouvelle carte d’identité jouiront de plusieurs avantages. Leurs identifications auprès des organismes privés et publics se feront plus rapidement et seront plus sécurisées. L’application sera installée sur le mobile des utilisateurs.

Elle sera directement connectée à certains dispositifs. De ce fait, la lecture des informations disponibles sur la carte d’identité sera plus simple. Il faut préciser que ce projet conduit à la création d’un fichier sécurisé : le Service de Garantie de l’Identité Numérique. Associée à la nouvelle carte d’identité, l’application peut devenir un moyen d’identification à part entière.

L’accès aux données personnelles : le principal atout de cette application

Le décret qui statue sur le projet de création de l’application du gouvernement stipule aussi que certaines données personnelles seront traitées par l’application. Bien entendu, ce traitement est limité et respecte la vie privée de l’utilisateur. Voici les données qui seront traitées par l’application :

  • le nom et les prénoms,
  • la date de naissance,
  • l’adresse mail ou l’adresse postale,
  • la photo de l’utilisateur.

Il faut noter que ces données sont toutes présentes sur la carte d’identité. Cela dit, l’application associée à la carte facilite vos opérations en ligne comme la connexion aux services publics. Le système fonctionne exactement comme les modes de paiements en ligne.

Puisque le but de tout ce dispositif, c’est de permettre à l’usager de s’identifier plus facilement, il est possible de se faire établir des attestations numériques. Ces documents peuvent ensuite être transmis aux agents devant s’en servir. Cependant, la confidentialité étant de mise, seul l’usager peut décider de qui doit entrer en sa possession.

La nouvelle carte d’identité et son fonctionnement avec l’application : les avantages

Il faut le dire, ce projet est avantageux pour tous les utilisateurs. En plus de pouvoir se servir de leurs informations personnelles plus facilement, la nouvelle carte leur accorde plusieurs autres avantages.

Un maximum d’informations sur un format plus petit

À l’instar des autres pays de l’Union Européenne, la France propose enfin une carte d’identité au format réduit. C’est l’un des avantages que vous avez avec la nouvelle carte d’identité. Comme vos cartes bancaires, vous pouvez vous en servir plus facilement et la ranger aux mêmes emplacements. Cependant, la réduction de la taille ne signifie pas l’absence de certaines informations.

En effet, sur cette nouvelle carte, certaines de vos informations sont inscrites en anglais. De plus, sur cette CNI, un emplacement est réservé pour contenir deux empreintes digitales. Les concepteurs vont plus loin et laissent la possibilité aux usagers d’inscrire au verso de la carte deux adresses différentes.

Ainsi, pour les personnes jouissant d’une alternance de résidence, il y a de la place pour tout mettre. Pour finir, des éléments en relief sont inscrits sur la carte pour faciliter l’utilisation de cette option par les personnes malvoyantes.

Un code QR suivi d’une puce électronique

La présence du QR code sur la carte au petit format est une avancée notable. Sa présence permet aux Français de passer facilement les contrôles à la frontière ou ailleurs. Il contient exactement les mêmes informations disponibles sur la carte. C’est un moyen de prouver l’authenticité des données. De plus, la signature du titulaire est intégrée au code. Il s’agit d’une signature électronique.

Le QR code facilite encore plus la vie aux Français en ce sens qu’il permet aux instances ayant besoin d’une copie de la carte de vérifier son originalité. Par exemple, les agents de caisse d’allocations familiales peuvent simplement scanner ce code pour s’assurer de l’authenticité du document présenté.

Quant à la puce électronique qui accompagne cette carte, elle est aussi très avantageuse. Elle est une arme parfaite contre les usurpations d’identité. Ainsi, la France prouve son soutien au combat mené par l’Union Européenne dans ce sens. Cette puce qui peut être insérée dans un smartphone et contient les mêmes informations que la carte d’identité.

Ce dispositif est-il payant ?

Il n’y a pas de timbre fiscal pour l’établissement de la carte d’identité. C’est le principe de base émis par les autorités. Cependant, les raisons de l’établissement de la carte peuvent faire varier ce principe. En cas de vol ou de perte, toute personne souhaitant se faire établir la nouvelle carte d’identité doit payer un timbre fiscal. Les frais s’élèvent à 25 € et peuvent être payés en ligne. Certaines agences privées peuvent aussi vous aider dans cette démarche.